29 avril 2008

On est foutus, on mange trop ! - MesMotsCourts culin@ires

canard_encha_n_

PENDANT que les émeutes de la faim se multiplient partout sur la planète, des chercheurs de l”lnra (l’institut national de recherche et en agronomie) se creusent les mé­ninges pour nous empêcher, nous les riches de faire du lard. A quelques kilomètres de Rennes, dans une ferme expérimentale, des cochons équipés de pacemakers testent un nouveau système anti­-obésité. L’appareil (un boîtier rond de 5cm de diamètre  et 0,7 d’épaisseur), implanté sous la peau, imite le signal électrique, que le cerveau envoie à l’organisme pour lui dire d’arrêter de manger. Résultat : le cochon équipé de ce pacemaker coupe-faim, avale jusqu’à 35% de calories en moins. Alors qu’un porc normal est rassasié avec 1,2 kilo d’aliments par jour, l’animal ap­pareillé se contente d’un petit 800g. Ce pacemaker breveté a ouvert l’appétit à l’industrie pharmaceutique qui a tout de suite mis la main à la poche pour aller encore plus loin. Il est vrai qu’avec 300 millions d’obèses sur la planète les clients ne manquent pas. Actuellement, pas moins de 200 équipes de recherche phosphorent sur les mé­canismes de la satiété. Sur leur lan­cée, les chercheurs de l’Inra se sont mis en tête, toujours avec les im­pulsions électriques du cerveau, de modifier les préférences alimen­taires. Pour voir si ça marche, une dizaine de cochons cobayes ont le choix entre trois menus, qu’ils sé­lectionnent en appuyant avec leur groin sur l’un des trois boutons. De quoi faire saliver, cette fois, l’agroalimentaire. Reste plus qu’à inventer le pa­cemaker coupe-faim pour les 850 millions d’affamés dans le monde.

Posté par pmercier3 à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur On est foutus, on mange trop ! - MesMotsCourts culin@ires

Nouveau commentaire