10 janvier 2010

Un Big Mac pour sauver la banquise - MesMotsCourts culin@ires -

conflit_de_canrd

REVENONS un instant sur la fa­meuse pleine page de pub qu'a sortie McDo à l'occasion de Co­penhague : « A partir du 1er jan­vier 2010, McDonald's France cou­vrira 100 % des consommations de ses restaurants avec 100 % d'élec­tricité d'origine renouvelable. » On applaudit des deux mains ! En se disant que chacun des 1 140 restaus de la chaîne va planter des éoliennes sur son toit. Erreur : la chaîne de fast-food va continuer à se fournir chez EDF. La seule chose qui change c'est qu'elle va se doter de « certificats verts ». En clair, McDo va toquer à la porte d'un groupement de producteurs d'énergie renouvelable (en l'occurrence Green Access, qui fait dans le so­laire, l'hydraulique le biogaz ou l'éolien), pour lui acheter des bouts de papier qui prouvent que lesdits producteurs ont bien fabriqué dans l'année 500 000 mégawattheures d'électricité verte. Soit l'équivalent de ce que McDo consomme à l'année.

Avec ces certificats achetés 5 euros par tranche d'un mégawattheure, la multinationale, tout en faisant cuire ses burgers avec de l'électri­cité aux trois quarts d'origine nu­cléaire peut se la jouer Verte. 2,5 millions d'euros pour se ver­dir l'image c'est donné quand on fait 3,3 milliards de chiffre d'affaires ! Un détail oublié dans la com' McDo : à partir de l'an pro­chain, comme toutes les boîtes de plus de 500 salariés, elle va de­voir faire son bilan carbone. Et, pour compenser ses émissions de gaz à effet de serre, les fameux « GES » elle pourra alors agiter ses certificats verts. Mais puisque l'on vous dit que McDo ça rime avec écolo !

16/12/09

Posté par pmercier3 à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un Big Mac pour sauver la banquise - MesMotsCourts culin@ires -

Nouveau commentaire